Les films Dragon Ball Z

De nombreux films (appelés aussi OAV) sont sortis sur Dragon Ball. La plupart de ceux-ci se terminent tous d’une façon similaire : Goku exécute un genkidama sur son ennemi qui ne peut riposter. Il y a tout de même quelques fictions plus originales et de meilleures qualités. Pour n’en citer que deux : "l’histoire de Trunks" et le "Père de Sangoku". Le premier est directement tiré d’un chapitre du manga et le seconde raconte une partie de l’histoire de Baddack, le père de Goku. Ces deux téléfilms se placent parfaitement dans l’histoire du manga.

Les autres sont plus difficiles à situer puisqu’ils ne respectent pas totalement la trame de Dragon Ball. Ainsi on dénombre de nombreuses incohérences par rapport à l’histoire originale. Cela n’empêchera pas certains films d’être très bons. Les films sur Broly (le premier uniquement), Gogeta et Tapion sont généralement très appréciés. Tous ces films sont disponibles en DVD dans le commerce.

A la poursuite de Garlic

Garlic fonçant sur Son GokuGarlic chargeant Son Goku.

Titre original : Rends-moi Gohan !!
Date de sortie : 1989
Durée : 41 minutes

Synopsis
Gohan étudie dans sa chambre lorsqu’il se fait kidnapper par trois inconnus. Ceux-ci ne recherchent que le dragonball présent sur son chapeau. Les trois individus retournent ensuite auprès de leur maître nommé Garlic, après avoir vaincu Piccolo. Le désir de Garlic est de réunir les dragonballs afin de devenir immortel. Souhait qu’il réalisera une fois en possession des sept boules. Goku et Piccolo sont forcés de coopérer afin de combattre Garlic devenu immortel.

Critique
L'histoire se déroule un peu avant le combat contre Raditz. Le scénario ressemble beaucoup au passage ou ce dernier arrive sur Terre : kidnapping de Gohan, alliance entre Goku/Piccolo et énervement de Gohan. Le petit clip musical avec Gohan qui se situe au début est sympa. Les combats restent corrects mais le film en lui-même se situe dans une moyenne basse par rapport aux autres.

Points forts   Points faibles
- Gohan saoul : la seule fois où on le verra dans cet état.
- Gohan urinant sur Krilin.
  - Scénario trop prévisible et déjà vu.
- Garlic pas charismatique.

Le robot des glaces

Le Docteur Willow tirant sur Terre.Le D. Willow tirant sur la planète Terre.

Titre original : L'homme le plus fort du monde.
Date de sortie : 1990
Durée : 59 minutes

Synopsis
Le Docteur Willow, un ancien scientifique renommé, désire par-dessus tout un corps physiquement puissant pour son cerveau. Il décide de rechercher l’homme le plus fort sur Terre. Dans sa quête, il kidnappe Piccolo, Bulma et Tortue Géniale. Goku se précipite au laboratoire du savant fou afin de sauver ses compagnons.

Critique
Ce film contient également un clip musical avec Gohan. La passion cachée de Gohan est-elle la musique ? Après deux chansons de sa part on pourrait presque y penser. Goku utilise pour la première fois dans un OAV sa technique ultime : le genkidama. On verra par la suite que cette technique est reprise de nombreuses fois afin de mettre un terme à l’histoire. Un film se situant dans une moyenne.

Points forts   Points faibles
- Tortue Géniale qui se bat, c’est rare.   - Scénario ultra classique.

Le combat fratricide

ThalesThales est plus puissant que Goku après avoir mangé ses fruits.

Titre original : L’ultime bataille pour la Terre entière.
Date de sortie : 1990
Durée : 60 minutes

Synopsis
Thalès, un saiyen ayant survécu, arrive sur Terre en compagnie de ses hommes. Ceux-ci font pousser un arbre gigantesque, puisant toute l’énergie vitale de la planète. Les fruits de cet arbre permettent de rendre une personne plus puissante si elle les mange. Goku et tous ses compagnons vont intervenir afin de détruire cet arbre.

Critique
Malgré ce qui a été dit à l’époque de la sortie du film en France, Thalès n’est en aucun cas le frère de Goku. Il s’agit juste d’un autre saiyen ressemblant comme deux gouttes d’eau à Goku. Ce film possède une ambiance assez particulière par rapport aux autres. Une ambiance qu’on pourrait traiter de dramatique. Au final il se situe dans une bonne moyenne.

Points forts   Points faibles
- L’ambiance dramatique.   - Cet amalgame qui a été fait entre Goku et Thalès.
- Krilin, Piccolo, Yamcha et les autres plus inutiles que jamais.

La menace de Namec

Slug, le namekSlug se transforme en géant.

Titre originial : Son Goku le super saiyen.
Date de sortie : 1991
Durée : 51 minutes

Synopsis
Slug, un Namek dont l’objectif est de dominer l’univers, débarque sur Terre. Il rassemble les dragonballs et demande à Shenron de lui redonner sa jeunesse. Son souhait exhaussé, il recouvre la Terre d’un nuage noire afin de bloquer la lumière du soleil. Ce nuage est indispensable à ses hommes qui ne supportent pas la lumière.

Critique
L’histoire manque encore terriblement d’originalité. Pour la troisième fois, Gohan se prend pour un artiste et cette fois-ci il danse. On peut maintenant dire sans aucune réserve que Gohan est un homme de scène. Le film n’a rien d’extraordinaire et se situe plutôt dans une moyenne basse.

Points forts   Points faibles
- La mélodie que siffle Gohan. On s’y surprend à la siffler.   - La phrase avec « antennes dans les oreilles ». Les personnes qui verront la VF comprendront.
- Encore une histoire se finissant en genkidama.

La revanche de Cooler

CoolerCooler sous sa forme finale.

Titre original : L’incroyable plus fort contre le plus fort.
Durée : 47 minute
Date de sortie : 1991

Synopsis
Freezer n’était pas fils unique. Son frère se nomme Cooler. Ce dernier après avoir appris la mort de son frère se rend sur la Terre. Son but est détruire la planète et anéantir le dernier saiyen.

Critique
Un film assez classique qui commence comme la plupart des autres (un ennemi débarque sur Terre). On observe tout de même une petite variation dans le scénario puisque Goku est grièvement blessé dès le début le rendant inapte au combat. Cela provoque une partie de « cache-cache » en attendant le rétablissement du héros. Un film situé dans une moyenne en termes de qualité.

 

Points forts   Points faibles
- La première transformation de Goku en super saiyen dans un film.   - Une grosse impression de déjà-vu.
- Goku qui attendant le dernier moment pour se transformer.

Cent mille guerriers de métal

Après avoir fusionné avec une puce informatique Cooler devient Metal Cooler.Ce Metal Cooler n'est qu'un robot parmi les autres.

Titre original : Le choc !! Les guerriers aux 100 milliards de pouvoirs.
Date de sortie : 1992
Durée : 45 minutes

Synopsis
La planète Namek devient la proie d’une autre planète artificielle. Ce mystérieux astre consume Namek à petit feu. Goku et ses amis sont envoyés par Dende qui s’inquiète pour son peuple grâce à un vaisseau de la Capsule Corp. Sur place ils s’apercevront que des robots dirigent la planète sous les ordres d’une machine ayant l’apparence de Cooler.

Critique
Ce film apporte des nouveautés par rapport aux précédents. Tout d’abord le scénario est plus original. On se laisse surprendre davantage par les évènements qui se produisent. Par exemple la scène où des centaines de Metal Cooler arrivent est un vrai rebondissement dans le film. Les scènes de combat apportent de la nouveauté et même une certaine stratégie. Un bon film à visionner.

Points forts   Points faibles
- Son Goku et Vegeta combattant ensemble.
- La surprise du scénario.
  - Il manque un petit quelque chose qui aurait pu hisser ce film dans les meilleurs.

h2 class="paragraphe-titre">L'offensive des cyborgs

C-13En parant le coup, C13 casse l'épée de Trunks.

Titre original : Combat ultime ! Les 3 supers guerriers
Date de sortie : 1992
Durée : 46 minutes

Synopsis
Après la mort du Docteur Gelot, l’ordinateur qu’il a conçu continue à travailler sur des cyborgs, dont le but est toujours de tuer Goku. Trois nouveaux cyborgs sont libérés : les numéros 13, 14 et 15. Ces cyborgs attaquent Goku en plein centre-ville.

Critique
Encore une fois le film est assez classique dans son déroulement. Le scénario est inexistant et on rentre donc très vite dans le vif du sujet. Les combats sont bien réalisés et chaque personnage a le droit à son petit moment de gloire. Dans cette ambiance sérieuse, les passages comiques sur Krilin permettent de détendre l’atmosphère. Un OAV qui se situe dans une bonne moyenne.

Points forts   Points faibles
- La séquence du début avec le shopping et le concours de miss monde.
- Krilin, le comique de service.
- La fin émouvante.
  - Goku absorbant l'énergie de son genkidama en super saiyen.

Broly le super guerrier

Broly cogneGoku ne fait que subir les coups de Broly.

Titre original :  Consume-toi !! Combat à mains nues. Combat violent. Combat jusqu'au sang.
Date de sortie : 1993
Durée : 72 minutes

Synopsis
Paragus, un saiyen ayant survécu au génocide de son peuple, se rend sur Terre afin de trouver Vegeta. Il lui propose de régner sur la nouvelle planète Vegeta. Il évoque également l'existance d’un super saiyen à vaincre, ayant détruit une galaxie entière. Vegeta se laisse tenter et embarque pour la nouvelle Vegeta.

Critique
Ce film se démarque un peu du classique schéma présent sur la majorité des autres volumes. Le scénario est un peu plus évolué que d’habitude grâce à une durée plus longue. Ainsi l’histoire des nouveaux personnages est plus approfondie. Le titre japonais reflète bien l’ensemble car les combats sont titanesques. L’impression de puissance que laisse Broly en est presque terrifiante. C’est en plus un personnage charismatique et on comprend la raison de son succès auprès de certains fans.

Points forts   Points faibles
- La chanson de Krilin.
- La transformation impressionnante de Broly.
- Le chara-design de Broly.
- Les combats bien ficelés malgré la différence de puissance entre les adversaires.
  - La manière dont est vaincu Broly : un seul coup?

Les mercenaires de l'espace

BojackLa ville ressemble beaucoup à une cité européenne.

Titre original : L'univers est en danger ! L’incroyable type détruit tout.
Date de sortie : 1993
Durée : 50 minutes

Synopsis
Après la mort de Cell, un nouveau tournoi des arts martiaux est organisé par un milliardaire. Goku n’est donc plus vivant à cette période. Une grande partie de la bande habituelle participe à cette compétition et la plupart d’entre eux se retrouve en phase finale. Cependant des extras terrestres vont mettre fin à la fête avant la fin du tournoi.

Critique
Un scénario classique et sans surprise, qui met cette fois-ci en avant Gohan, puisque Goku est mort lors du combat contre Cell. La première partie du film est plaisante grâce au déroulement particulier du tournoi, rendant certaines situations comiques. Les combats très corrects dans l’ensemble se déroulent dans des décors assez particuliers et originaux. Cet OAV plaira beaucoup aux nombreux fans de Gohan lorsque son charisme était encore à son meilleur niveau.

Points forts   Points faibles
- Gohan en super saiyen 2.
- Le début du tournoi très original.
- Les décors des arènes de combats.
  - Satan (Hercule en version française) énervant.
- Quelle est la motivation des ennemis ?

Rivaux dangereux

Broly face à GohanSeulement 2 minutes intéressantes dans ce film.

Titre original : Un duo dangereux, le super guerrier n'arrive pas à dormir.
Date de sortie : 1994
Durée : 52 minutes

Synopsis
Broly grièvement blessé suite à son combat face à Goku s’échappe grâce à un vaisseau spatial et s’écrase sur Terre dans des montagnes. Il entre dans un sommeil profond sous une épaisse couche de glace. Sept ans plus tard, Trunks, Goten et Videl se retrouvent proches du lieu de sommeil de Broly sans le savoir. Ils sont à la recherche des dragonballs. Après une dispute Goten se met à pleurer et réveille Broly.

Critique
Après le premier film sur Broly d’une très bonne qualité on aurait pu s’attendre à un second film d’une qualité au moins identique. Il n’en est rien puisqu’ici on perd la dimension du premier OAV, de ses combats violents, du charisme de Broly et de son scénario. Ce film est mauvais. Les combats sont inintéressants. En effet, sur la durée du film, il n’y a même pas cinq minutes de batailles sérieuses.

Points forts   Points faibles
- La présence de Broly ?   - Même en rêve Videl faisant face à Broly ne devrait pas exister.
- Les combats de mauvaises qualité.
- Gohan ne se transforme pas en super saiyen 2.
- Le personnage de Broly n’est pas aussi charismatique que dans le premier film.
- Les scènes avec Goten et Trunks n’ont pas l’effet comique recherché.

Attack the super warrior

Bio BrolyBroly ne ressemble plus à rien.

Titre original : Le choc des supers guerriers !! La victoire m’appartient.
Date de sortie : 1994
Durée : 46 minutes

Synopsis
Jaguar, riche homme d’affaires, invite Satan à affronter des créatures mutantes qu'il a créées grâce à la science. C18, qui s’entretenait avec Satan à ce moment dans le but réclamer la somme promise lors du dernier tournoi, décide de l’accompagner. Trunks et Goten les suivent discrètement. Dans le laboratoire du millionnaire, se trouve également un clone de Broly, créé grâce à une goutte de sang récupérée lors du dernier combat.

Critique
Un film sans intérêt et pire encore que le dernier en terme de qualité. Ces deux films sur Broly font partie des plus mauvais. On aurait presque de la peine pour se pauvre Broly qui est réduit à un tas de boue. Triste fin pour le guerrier légendaire.

Points forts   Points faibles
- Néant.   - Combats mauvais.
- Broly réduit à un tas de boue.

Fusions

JanembaJanemba attaquant Son Goku et Vegeta.

Titre original : La fusion de la renaissance ! Goku et Végéta.
Date de sortie : 1995
Durée : 50 minutes

Synopsis
Dans le royaume des morts une machine a le rôle de purifier les âmes arrivant. Elle fonctionne uniquement avec l’assistance d’une personne chargée de surveiller son fonctionnement. Mais la machine explose du fait de la négligence du surveillant et toutes les âmes se retrouvent en lui. Il se transforme en monstre très puissant. Ce phénomène entraine en plus la venue sur Terre de morts vivants.

Critique
Le scénario est inexistant mais le film demeure très agréable à regarder. L’action se déroule principalement aux enfers et dans des décors originaux très colorés. La qualité des animations et des effets spéciaux est très correcte et supérieure à la majorité des autres films Dragon Ball Z. Les combats sont donc très bien réalisés notamment lorsque Goku super saiyen 3 se bat. On sent qu’un effort a été fourni sur les mouvements des personnages. Enfin la fusion de Son Goku et Vegeta, bien que très courte, est impressionnante. Un film d’une très bonne qualité et qui se situe dans les meilleurs.

Points forts   Points faibles
- L’animation des combats.
- Son Goku super saiyen 3.
- Gogeta et la sensation de puissance qu’il dégage.
- Freezer vaincu en un seul coup.
- Les scènes comiques provoquées par la fusion Gogeta ratée.
  - La censure dans la version française qui coupe les scènes avec le chef des armées représentant Hilter.
- Bojack sous les ordres de Freezer alors qu'il est beaucoup plus fort.
- Les scènes sur Terre souvent anecdotiques.

L'attaque du dragon

Hildegarne ressemble à un énorme insecte.Hildegarne est un monstre géant.

Titre original : Explosion du poing du dragon !! Si Goku ne peut pas le faire, qui le fera.
Date de sortie : 1995
Durée : 51 minutes

Synopsis
Un vieil homme nommé Hoï demande l’aide de Son Gohan afin d’ouvrir une boite à musique dans laquelle est scellé un héros. D’après cet homme la Terre va connaître une terrible catastrophe. Ce héros, connu sous le nom de Tapion, serait le seul à pouvoir sauver la planète. La boite étant impossible à ouvrir, toute la bande de Son Goku appelle Shenron après avoir réuni les dragonballs. Une fois libéré, on apprend très vite que Tapion était enfermé dans sa boite volontairement. En effet, son corps renferme un terrible monstre extrêmement puissant qu’il a du mal à maintenir en lui.

Critique
Le scénario du film est bien plus développé que d’habitude, grâce au nouveau personnage central très bien exploité. Les Goku et compagnies sont laissés au second plan pendant une bonne partie pour s’attarder sur le mystérieux Tapion et le lien qu’il crée avec Trunks. Tout comme le précédent film, les animations sont bien réalisées. On peut faire la même remarque pour la bande son et ses musiques totalement originales. Cet OAV se passe dans un environnement urbain du début à la fin. C’est assez rare pour être noté et cela change des habituelles plaines désertiques. Il fait partie des meilleures fictions sur Dragon Ball Z.

Points forts   Points faibles
- Le personnage de Tapion.
- La mélodie jouée par Tapion.
- L’ambiance du film.
  - La censure présente dans la version française supprimant quelques scènes.
- Gohan et Videl et leur numéro ridicule.

Le père de Sangoku

Freezer face à la planète des saiyensFreezer prêt à détruire la planète Vegeta.

Titre original : Dragon Ball Z : Une ultime bataille en solitaire : le père du guerrier Son Goku qui défia Freezer
Date de sortie : 1990
Durée : 48 minutes

Synopsis
Goku, de son vrai nom Kakarotto, est né sur la planète Vegeta. Il est le fils de Baddack un saiyan de basse classe. Ce peuple colonise les planètes sous les ordres de Freezer. Ce dernier décide d'éliminer la race saiyen pensant qu'ils deviendront un jour dangereux. Lors d’un combat, Baddack reçoit le pouvoir de lire l’avenir. Voyant la menace arriver, Baddack affronte seul Freezer et son armée.

Critique
Cet OAV a pour objectif de raconter les origines de Goku et les dernières heures de la planète Vegeta. Le scénario est bien ficelé et s’intègre parfaitement dans la trame du manga puisqu’il remonte avant le début de Dragon Ball. Toriyama ayant apprécié ce film, certains éléments ont été intégrés dans le manga. La dimension dramatique auréolée par une bande son excellente fait qu’il demeure indispensable à visionner.

Points forts   Points faibles
- Respect de la trame du manga.
- Baddack et son charisme.
- Le thème « Solid State Scouter ».
  - La bêtise des saiyens : à part Baddack, pas un seul n’a pu anticiper la menace de Freezer.

L'histoire de Trunks

C-17C17 est un cyborg sans pitié dans ce futur.

Titre original : Le défi face au désespoir !! Les derniers supers guerriers survivants : Gohan et Trunks.
Date de sortie : 1993
Durée : 48 minutes

Synopsis
Goku succombe à une terrible maladie du cœur juste avant l’apparition des cyborgs numéros 17 et 18. Afin de les vaincre, chaque guerrier se met en travers de leur chemin. Malheureusement ils seront tous tués l’un après l’autre. Seul Gohan et Trunks échappent à ce massacre dans un monde désormais en ruine et dominé par la frayeur. Le fils de Goku supervise l’entrainement du fils de Vegeta avant de mourir à son tour de la main des cyborgs.

Critique
Tout comme le précédent OAV cette histoire s’intègre parfaitement dans la trame du manga. Mieux encore « L’histoire de Trunks » est directement tirée d’un chapitre spécial de Dragon Ball qui n’a pas été développé dans la série animée. Assez sombre, se déroulant dans un monde apocalyptique et sous la terreur des cyborgs, ce film se situe vraiment à part. L’ambiance y régnant n’est que très rarement vue parmi les autres OAV. Tout simplement indispensable afin de connaître ce qui n’a été que suggéré dans la série.

Points forts   Points faibles
- Ecrit par Toriyama lui-même.
- La maturité du scénario.
- L’ambiance du film.
  - Néant.
Tags: 

DRAGON BALL, DRAGON BALL Z et DRAGON BALL GT ©1984 by Bird Studio/Shueisha, Toei Animation. Tous droits réservés.
DRAGONWEB ©2016 Reproduction des textes publiés sur le site interdite sans autorisation de l'auteur.